[CONTRIBUTION] L’enjeu actuel de la mouvance sociale (Christine Ladret)

« L’enjeu actuel de la mouvance sociale »

Par Christine

L’appel lancinant à une autre façon de faire de la politique ,plus coopérative, plus horizontale,doit être entendu! Il suffit d’écouter ses voisins, il suffit d’aller dans les mouvements pour le climat, il suffit d’écouter la parole des “gilets jaunes” pour s’en convaincre.

Même si EELV est plébiscité par les sondages d’opinion, notre parti  n’échappe pas aux critiques, perçu qu’il est dans sa fonction élective, comme une forme partidaire comme les autres.

Porter l’écologie de demain, celle que nous voulons, ouverte et rassemblée, signifie repenser l’équilibre de notre mouvement entre fonction élective et lien avec la mouvance sociale au sein même de notre mouvement.

C’est donc la forme de notre mouvement (un parti et une cooperative) qui doit être repensée pour qu’une animation politique, caractérisée par la cooperation et l’horizontalité puisse venir irriguer la mouvance sociale.

Les scénarios envisagés par le groupe de travail sur la réinvention ouvrent des pistes prometteuses qui pourraient conduire à repenser le mouvement EELV en articulation avec un archipel de l’écologie politique. 

Elles doivent être poursuivies, confrontées et partagées dans les groups locaux, avec nos élu.es, avec les coopérateurs, trices de notre mouvement, avec nos symapthisant.es pour inventer la forme politique de demain adaptée aux défis actuels.

Christine Ladret